Ampoule à incandescence

 

 

Le filament d'une ampoule à incandescence classique est en tungstène, le métal qui a la plus haute température de fusion (3410°C). Ainsi, un filament de tungstène peut être chauffé à température élevée, en restant solide et rigide jusqu'à 2700K environ.

1. a. Estimer la longueur d'onde λ max MathType@MTEF@5@5@+=feaafiart1ev1aqatCvAUfeBSjuyZL2yd9gzLbvyNv2CaerbwvMCKfMBHbqedmvETj2BSbqefm0B1jxALjhiov2DaerbuLwBLnhiov2DGi1BTfMBaebbnrfifHhDYfgasaacH8WjY=vipgYlh9vqqj=hEeeu0xXdbba9frFj0=OqFfea0dXdd9vqaq=JfrVkFHe9pgea0dXdar=Jb9hs0dXdbPYxe9vr0=vr0=vqpWqaaeaabaGaaiaacaqabeaadaabauaaaOqaaiabeU7aSnaaBaaaleaaciGGTbGaaiyyaiaacIhaaeqaaaaa@3CE6@  du maximum d'intensité du rayonnement pour ces deux températures.

b. Dans quel domaine du spectre électromagnétique se trouvent ces longueurs d'onde?

 

2. a. Quelle devrait être la température d'un filament de tungstène pour que le maximum d'intensité de son rayonnement corresponde, comme pour la photosphère du Soleil, à la longueur d'onde λ max =500nm MathType@MTEF@5@5@+=feaafiart1ev1aqatCvAUfeBSjuyZL2yd9gzLbvyNv2CaerbwvMCKfMBHbqedmvETj2BSbqefm0B1jxALjhiov2DaerbuLwBLnhiov2DGi1BTfMBaebbnrfifHhDYfgasaacH8WjY=vipgYlh9vqqj=hEeeu0xXdbba9frFj0=OqFfea0dXdd9vqaq=JfrVkFHe9pgea0dXdar=Jb9hs0dXdbPYxe9vr0=vr0=vqpWqaaeaabaGaaiaacaqabeaadaabauaaaOqaaiabeU7aSnaaBaaaleaaciGGTbGaaiyyaiaacIhaaeqaaOGaeyypa0JaaGynaiaaicdacaaIWaGaaGPaVlaad6gacaWGTbaaaa@4399@ ?

b. Expliquer pourquoi on retrouve approximativement la température de la photosphère du Soleil, soit 5500°C environ.

 

3. Pourquoi utiliser du tungstène pour les filaments des ampoules?

 

CorrectionCorrection

Ce contenu est réservé aux membres premium de Web Sciences.

Devenez membre premium et bénéficiez de l'accès à toutes les pages du site pendant un an.

     
  Login    
  Mot de passe    
     
     
     

Cliquez ici pour vous inscrire

Login ou mot de passe perdu: Cliquez ici.